Les sirènes de JVD au Cabaret Sauvage

(I.E)

L’atelier de musique « Firework » du lycée Julie Victoire Daubié d’Argenteuil (95) est reparti pour une nouvelle année, toujours mené avec brio par l’assistante pédagogique Siny Fame, les lycéens ont vécu une histoire fabuleuse. Retour sur une expérience unique.

Pour les 25 ans de l’association Chroma/Zebrock, le 14 avril dernier, l’atelier Firework a passé la journée au Cabaret Sauvage. C’est grâce à sa participation au dispositif Musique en Commun que les lycéens ont pu participer à cet anniversaire sur le devant de la scène.

Trois chansons ! L’atelier Firework du lycée Julie Victoire Daubié investit la scène pour trois chansons. Deux comme choristes du groupe La Bestiole, formée d’Olivier et de Delphine, la troisième pour un medley de leur cru. Leur ordre de passage se situe entre San Severino et Grand Corps Malade. Le Cabaret Sauvage est plein à craquer. Le trac monte. L’anxiété est là. Certaines s’éloignent, d’autres rigolent mais tous n’ont qu’un désir briller. Après une journée passée dans les loges et sur scène pour les balances, le moment de vérité arrive.

Edgard Garcia monte sur scène pour remercier San Severino, et raconte sa découverte de l’atelier lors de sa venue au lycée. Les applaudissements retentissent. La Bestiole monte sur scène, les choristes emboitent le pas…

Le temps file. La sortie de scène est toujours un moment difficile et rempli de questionnement. Félicités par Féloche et Grand Corps Malade, les élèves sont rassurés. Ils ont enflammé le Cabaret Sauvage. Ultime concert de l’atelier lors de la Fête des Talents le 6 juillet prochain.

Pour se souvenir de ce moment, visionnez le documentaire monté par les élèves !

Ingrid Étienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *